La zone de confort

Posté dans : BLOG 0

La zone de confort

Qu’est ce que c’est?

La Zone de confort n’est pas forcément “confortable”. C’est une ou plusieurs situations où l’on est pas bien, qui nous fait souffrir mais dans laquelle on reste car c’est ce qu’on connait.
ça peut être un travail, une relation ………

Ou alors ce sont une ou des situations qu’on répète malgré nous.
Parfois on a beau vouloir vraiment rencontrer des personnes différentes ou vivre des situations différentes de celles qui nous font souffrir.  Mais c’est plus fort que nous, inconsciemment, on attire à nous les mêmes personnes et les mêmes situations même si parfois, elles nous semblent différentes au début.

Mais si on nous remet ça sur le chemin, ce n’est pas pour rien, c’est pour qu’on prenne conscience des blessures et des shémas négatifs qui sont en nous, pour pouvoir les libérer.

Si on ne quitte pas cette situation malgré qu’elle nous fait souffrir, ou ses shémas répétitifs c’est parce qu’on ne sait pas ce qu’il y a après, c’est l’inconnu. Et l‘inconnu fait peur, même si c’est le bonheur qui peut nous attendre derrière.
Parfois même être heureux peut faire peur, car le bonheur on peut le perdre alors que quand on est dans nos habitudes, même si on est pas bien, au moins c’est connu et ça ne peut pas être pire.
Mais malheureusement si on ne prend pas les choses en main, on ne pourra jamais vraiment être heureux.

Exemples

-Vous n’êtes pas épanoui dans votre travail, ça fait plusieurs années que vous y allez tous les jours sans envie.
Les journées sont longues et tristes mais vous continuez.
Vous vous dites que vous n’avez pas le choix, qu’il faut payer la maison ou qu’il faut bien nourrir les enfants….
Mais si vous regardez bien, ce qui vous empêche vraiment de changer de travail, de faire quelque chose qui vous plaît, c’est la peur.
La peur du changement, la peur de manquer…..

-Vous êtes dans une relation qui vous fait souffrir, ça fait plusieurs mois ou plusieurs années que vous n’en pouvez plus, que vous êtes malheureux.  Par tous les moyens vous essayez de sauver cette relation.
Vous vous dites qu’il y a quand même eu des bons moments, que ça peut changer mais vous vous rendez bien compte que ça ne change jamais.
Et puis vous avez des habitudes avec cette personne, elle connait vos amis, votre famille.
Vous vous demandez ce qu’il pourra y avoir après, sans ces habitudes.
Et une fois de plus c’est  la peur qui vous empêche de le faire, la peur d’être seul, du changement, de l‘inconnu.

Comment en arrive t-on là?

Souvent ce sont des situations qu’on connait depuis longtemps.
Des shémas qu’on reproduit.
Quand on naît, on est une page blanche. Ce qui s’inscrit sur cette page c’est ce qu’on nous inculque, ce qu’on voit, ce qu’on nous dit.
Et après inconsciemment, on reproduit ces situations. Ou alors on on ne veut surtout pas reproduire et du coup on fait tout l’opposé mais dans l’extrême, ce qui n’est pas mieux car on reste dans le contrôle pour ne surtout  pas reproduire.

Des blessures se créées comme la blessure d’abandon par exemple.
Si cette blessure se créée, on aura toujours cette peur d’être abandonné. Ce qui nous mettra dans des situations où à chaque fois on nous abandonne ou on abandonne l’autre pour ne pas être abandonné.

Pareil pour la blessure de rejet, la peur d’être rejeté, va justement nous amener à vivre des situations où on est rejeté ou on va rejeter l’autre pour ne pas être rejeté.

Tout ça nous amène du coup à vivre des situations qui nous font souffrir mais qui nous permettent de révéler ses blessures et de les libérer.

Comment s’en sortir?

Quand la situation devient trop pesante, invivable, que ce n’est plus possible pour nous.
Soit on a un vrai décilc et on décide de changer les choses. Soit la peur prend le dessus et on décide de rester comme ça mais malheureseument la situation ne fera qu’empirer jusqu’à ce qu’on se remettent en question et qu’on prenne la bonne décision.

Parfois il faut plusieurs années avant de prendre la décision.

Ce n’est pas toujours facile d’y arriver seul. On a beau vouloir de toutes ses forces que les choses changent , on y arrive pas.
C’est là où le mieux est de faire appel à des personnes extèrieures à la situation comme des thérapeutes ( énergéticien, hypnotiseur, kinésioloque, psychologue….).

Choississez toujours un thérapeute avec lequel vous êtes à l’aise, quelqu’un qui vous convient.
Ces personnes auront le recul nécessaire sur la situation, pour vous aider à la comprendre et à la faire évoluer dans le sens qui vous convient bien sûr. Elles pourront aussi travailler sur l’inconscient, sur les shémas ancrés pour les faire évoluer dans le bon sens.

Pour ma part c’est ce que j’ai décidé de faire quand mes situations sont devenues insupportable, même si ça m’a pris du temps, aujourd’hui je peux vous dire que quand on arrive à sortir de sa zone de confort, derrière il n’y a que du positif qui nous attend.

Vanessa, Thérapeute holistique.

Bédée, Montfort sur meu, Rennes, Pacé, Saint grégoire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *